Debout

Septembre 2011

Ces quelques jours dont ta vie dépend
Ces quelques brefs instants de bascule
Un souffle, un rien, et tout se bouscule
Sans même que tu comprennes comment

Et te voilà à sombrer, errer
Tout autour de toi il fait nuit noire
Tu essayes de te retrouver
Mais en toi a disparu l’espoir

Un souffle chaud, un brin de soleil
Lève la tête et ouvre les yeux
Ce n’est qu’un court rayon vermeil
C’est quelque chose de merveilleux

Lève la tête, éblouie de vie
Tu as le droit de recommencer
La permission de rire et rêver
Alors cesse d’avoir peur et vis !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now